L’étoffe d’un chef

L’écrivain Jean d’Ormesson, qui n’aura eu d’égal que Régine Deforges, a fait paraître dans le Monde du vendredi 20 avril un vibrant plaidoyer en faveur du président sortant, le « seul à avoir l’étoffe d’un chef ». L’académicien, âgé de 86 ans, a poursuivi en jugeant François Hollande comme un « excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe », ajoutant que le candidat socialiste est « mondialement connu en Corrèze », un « professeur Nimbus égaré dans la politique ». En matière de IVe…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.