L’étoffe d’un chef

Politis  • 26 avril 2012
Partager :

L’écrivain Jean d’Ormesson, qui n’aura eu d’égal que Régine Deforges, a fait paraître dans le Monde du vendredi 20 avril un vibrant plaidoyer en faveur du président sortant, le « seul à avoir l’étoffe d’un chef ». L’académicien, âgé de 86 ans, a poursuivi en jugeant François Hollande comme un « excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe », ajoutant que le candidat socialiste est « mondialement connu en Corrèze », un « professeur Nimbus égaré dans la politique ». En matière de IVe République, voire de IIIe, d’Ormesson s’y connaît, comme en témoigne son style ampoulé façon art pompier. Rien d’une littérature immortelle.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don