Une conférence très consensuelle

L’idée d’organiser une conférence sur le thème « Démocratie et religion » début juin à Tel-Aviv, sous l’égide de l’ambassade de France, et en partenariat avec France-Culture, serait plutôt prometteuse. Même audacieuse au moment où le gouvernement israélien exige des Palestiniens qu’ils reconnaissent le caractère juif de l’État. On est hélas saisi par certains doutes quand on découvre que l’intitulé de la première table ronde est « Laïcité à la Française, laïcité à l’Israélienne ». Qu’est-ce donc que la «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents