Nucléaire : 
Projet de réacteur


Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Astrid. Un beau prénom qui cache la réalité, moins reluisante, de l’Advanced Sodium Technological Reactor for Industrial Demonstration. Fruit d’une collaboration entre le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et Bouygues Construction, ce projet de réacteur à neutrons rapides, qui devrait voir le jour à Marcoule (Gard), a été annoncée le 26 juin.
L’accord signé en novembre 2011 entre EELV et le PS promettait de n’initier aucun nouveau projet nucléaire, ce que les députés EELV Noël Mamère et Pascal Durand n’ont pas manqué de rappeler. Alors qu’un débat sur la transition énergétique est prévu à l’automne, il convient, a insisté Noël Mamère, de prendre garde à ce que l’écologie ne soit pas « sacrifiée sur l’autel de la lutte contre la crise ».


Haut de page

Voir aussi

Articles récents