Faut-il interdire le cumul des mandats ?

Le gouvernement veut faire voter une loi empêchant le cumul des mandats. Or, pour Sophie Dessus, le cumul permet l’ancrage local des parlementaires. Philippe Baumel, quant à lui, estime qu’une telle réforme favoriserait une plus grande diversité du personnel politique.

Je tiens à préciser, au préalable, que j’étais vice-présidente du conseil général de la Corrèze et que j’ai démissionné de cette fonction – même si la loi ne m’y obligeait pas – parce qu’elle demande beaucoup de travail et de temps. On ne peut pas tout faire ! Cette précision apportée, je veux dire que voter une telle loi sur le non-cumul des mandats demande de bien peser ses avantages et ses inconvénients. Elle ne concernera de fait que quelques parlementaires, et même essentiellement les élus d’un seul…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.