Japon : Tokyo achète des îles

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le gouvernement japonais a décidé d’acheter pour 20,4 millions d’euros un groupe d’îles situées en mer de Chine, qui est aussi convoité par Pékin. En août, des activistes chinois avaient tenté de débarquer sur l’une de ces îles avant d’être arrêtés par les autorités japonaises et expulsés. Des conflits de même nature opposent la Chine au Vietnam. L’enjeu en est la possession des zones de pêches qui entourent ces îlots inhabités, et de possibles gisements de pétroles.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents