Mariage gay : généalogie d’un combat

Loin d’être un signe de « conformisme », la revendication du mariage gay est d’abord une lutte pour l’égalité des droits.

Soit un homme d’une quarantaine d’années (nous l’appellerons Hubert), qui tombe amoureux d’une femme (nous l’appellerons Annick). Tous deux sont un brin anticonformistes et n’ont habituellement que faire des convenances, des institutions, plus encore des religions. Quelques mois après leur rencontre, à l’issue d’un contrôle médical, Annick apprend qu’elle doit subir une opération assez sérieuse. Heureusement, tout se passe bien, et Annick retrouve Hubert chez eux, dans l’appartement qu’elle a acheté et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents