Une conférence peau de chagrin

Initialement annoncée comme devant commencer le jeudi 13 septembre (Politis n° 1217), la conférence environnementale ne débutera finalement que le vendredi 14. Et assez tardivement puisque la matinée a été intégralement préemptée par François Hollande pour son discours introductif. Les tables rondes, où se tiendront les seules vraies discussions de ce raout, ne se tiendront donc que vendredi après-midi (cinq heures) et samedi matin (trois heures). À 14 h 30, samedi, ce sera déjà l’heure pour le Premier…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents