Allusion sexuelle coupable

Destinée à être placardée dans les couloirs du métro parisien et sur les abribus, l’une des affiches de la prochaine série d’Arte, Ainsi soient-ils, a été censurée par la RATP. Sur l’image, on y voit un prêtre de dos, les mains jointes, tandis qu’une main féminine vient enlacer son corps. Père fouettard, la RATP a jugé préférable d’éviter « de choquer les gens en diffusant cette image à cause de l’allusion sexuelle qui était trop présente » , selon la chaîne. « C’est trop, c’est beaucoup trop » , disait,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents