Cisjordanie : Victoire du Fatah aux élections partielles

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Sans surprise, le Fatah a remporté les élections municipales dans la majorité des villes de Cisjordanie. Le Hamas avait appelé à boycotter ce scrutin, le premier depuis 2006, et n’a pas organisé d’élections à Gaza. Quelques 515 000 citoyens étaient attendus, samedi, dans les bureaux de vote de 93 localités. À la suite d’accords politiques, 179 autres villes n’avaient qu’une seule liste, et 82 villages, aucun candidat. Avec une participation d’environ 55 %, ces élections sont un succès relatif pour le Fatah, qui perd les villes de Naplouse et de Ramallah face à des listes dissidentes, mais remporte la majorité des sièges à Hébron et à Bethléem, où une femme devrait devenir maire.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents