Partis en vrille

Le collectif Ivan Mosjoukine interroge les codes du cirque.

Des saltos qui se vrillent et finissent en roulés-boulés, des numéros d’équilibrisme avortés par des chutes hilarantes ou encore des mâts chinois sur lesquels on tombe au lieu de grimper… Autant de formes issues du cirque traditionnel et transformées par le collectif Ivan Mosjoukine dans De nos jours [ notes on the circus ], au service d’une réflexion sur le rôle du cirque dans les sociétés contemporaines. Sans jamais verser dans l’hermétisme. C’est au contraire avec une légèreté et une inventivité…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents