Désaccord Fabius-Hollande

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


À la suite de l’incroyable discours de François Hollande recevant Benyamin Netanyahou, Laurent Fabius aurait exprimé son vif désaccord. Le ministre des Affaires étrangères n’aurait pas apprécié la condamnation par le Président français de la demande de reconnaissance de la Palestine par l’ONU, avec statut d’État non-membre. On sait que Mahmoud Abbas présentera officiellement une résolution dans ce sens le 29 novembre aux Nations unies. Ce qui déplaît fortement à Israël. Mais la France n’est pas obligée d’emboîter le pas à M. Netanyahou, surtout lorsqu’elle n’a rien d’autre à proposer aux Palestiniens (voir p. 5).


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.