Je ne les aime guère

L’autre jour, j’ai lu dans le Canard enchaîné que Françoizollande, chef de l’État français, avait dans un premier temps trouvé plutôt marrant que François Copé et Jean-François Fillon – les bozos de l’UMP – se foutent sauvagement sur la gueule… mais qu’il avait ensuite déploré que ces deux-là s’exhibent ainsi, parce que bon, mâme Dupont, quel affligeant spectac, hein – et comment s’étonner, après cela, que les Françai(se)s soient dégoûté(e) s de la politique ? Puis, juste après, je suis tombé dans le Monde…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents