Notre-Dame-des-Landes : Aéroport cherche e-réputation

Politis  • 20 décembre 2012
Partager :

Le Syndicat mixte aéroportuaire et son président, Jacques Auxiette (photo), ont lancé un appel d’offres pour améliorer la réputation du projet d’aéroport du Grand-Ouest. Il s’agit d’élaborer une stratégie de lobbying de la presse et des réseaux sociaux. Le Syndicat veut « identifier et fidéliser un “noyau dur” de supports et de journalistes prescripteurs » , leur proposer des « rendez-vous informels » , « recenser les sujets susceptibles de [les] intéresser » et « pointer les accroches et angles pertinents » . Par ailleurs, le futur prestataire devra bonifier « l’e-réputation » du projet, malmenée par des internautes trop critiques. Le tout pour un budget sur deux ans de 50 000 à 120 000 euros pour l’occupation des médias sociaux et de 20 000 à 70 000 euros pour la stratégie presse. Procédé nauséabond ? Interrogé par le quotidien Presse Océan, qui a sorti l’affaire, le Syndicat assume. « On a du mal à faire entendre nos arguments. On réagit. » Et on sort le chéquier.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don