Leïla Shahid : « Pour la paix en Palestine, il n’y a pas d’autre référent que le droit »

Ambassadrice de Palestine auprès de l’Union européenne, de la Belgique et du Luxembourg, Leïla Shahid était vendredi l’invitée de Politis, dans le cadre de la Semaine anticoloniale.

Devant une salle comble, vendredi 1er mars, à la Maison des métallos, à Paris, et après avoir rendu hommage à Stéphane Hessel, Leïla Shahid a répondu aux questions de Dominique Vidal 1 et de Denis Sieffert. Nous publions des extraits de cet entretien dont on peut écouter l’intégralité sur le site politis.fr Le 29 novembre dernier, l’Assemblée générale de l’ONU a accordé à la Palestine un statut d’État observateur. Quelle est la portée de cette décision ? Leïla Shahid : Aujourd’hui, l’Union européenne a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents