Des UMP amnistient Cahuzac

Politis  • 11 avril 2013
Partager :

Une vingtaine de députés UMP ont déposé, le 28 mars, une proposition de loi d’amnistie fiscale. Il s’agissait de « favoriser le retour des exilés fiscaux » par l’instauration d’une taxe forfaitaire de 5 % et la création d’une franchise d’impôt pour les capitaux rapatriés s’ils sont investis dans la création ou la reprise d’entreprises françaises. Son initiateur, le député UMP de la Loire, Dino Cinieri (photo), dit s’être inspiré d’une amnistie mise en place en 2009 en Italie sous l’impulsion de Silvio Berlusconi. Il ne pouvait se douter que, le 2 avril, Jérôme Cahuzac avouerait détenir un compte bancaire à l’étranger depuis vingt ans. Ce qui s’appelle un mauvais timing.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don