Actions de groupe : accueil mitigé

Les procédures collectives verront le jour dans un projet de loi présenté par Benoît Hamon. Mais elles resteront très limitées, déplorent les associations.

Réclamées depuis une dizaine d’années par les associations de consommateurs, les actions de groupe vont enfin voir le jour dans un projet de loi sur la consommation qui devrait être examiné en juin par le Parlement. Cette petite révolution juridique permettra notamment à un abonné chez un opérateur de téléphonie mobile d’engager une action collective devant la justice pour obtenir réparation d’un préjudice relatif aux contrats de consommation ou aux pratiques anticoncurrentielles. Les questions de santé…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.