Le PS a la sanction difficile

L’affaire Andrieux vient rappeler combien le parti peine à faire entrer dans le droit commun sa fédération des Bouches-du-Rhône.

Michel Soudais  • 30 mai 2013 abonné·es

Le verdict est à la mesure de la gravité des faits reprochés à Sylvie Andrieux. Le 22 mai, le tribunal correctionnel de Marseille a condamné la députée socialiste à un an de prison ferme et deux ans avec

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 2 minutes