France Télé, ou le moins-disant culturel

La suppression de « Des mots de minuit » comme celle de « Taratata » témoignent d’une baisse d’exigence.

«D ans les conditions budgétaires actuelles, et parce que France 2 est une chaîne généraliste, cette émission ne peut plus continuer. » Tels sont, en substance, les termes employés par Philippe Vilamitjana 1, directeur des programmes de France 2, pour justifier la suppression de l’émission « Des mots de minuit », diffusée le mercredi soir. Une émission constitutive de l’identité de la chaîne, que Philippe Lefait présentait depuis treize ans. « Taratata », émission musicale vieille de vingt ans, passe elle…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents