Un chemin en pente raide

Lors de la conférence sociale des 20 et 21 juin, le gouvernement a fixé un nouveau calendrier des réformes, qui vont vers plus d’austérité.

Thierry Brun  • 27 juin 2013 abonné·es

La deuxième conférence sociale, qui s’est tenue les 20 et 21 juin, a montré ses limites, qui sont celles de l’austérité budgétaire imposée par le gouvernement. En conclusion de cette concertation,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 2 minutes