Dossier : Affaire de Nice, Roms... La République bafouée : Entretien avec Henri Leclerc

« Une attaque contre l’État de droit »

Face aux dérives populistes, Henri Leclerc plaide pour un retour aux règles de la justice.

Infatigable militant des droits de l’homme, Henri Leclerc est une conscience humaniste. L’une de celles qui se font rares aujourd’hui. Il fustige ici les dérives populistes et entorses aux grands principes du droit observées dans l’actualité récente, à propos des Roms, de l’affaire du bijoutier de Nice ou des tribunaux pour les étrangers dans les aéroports. Que vous inspire le fait de voir des élus de la République soutenir le geste d’un commerçant qui s’est fait justice lui-même ? Henri Leclerc : Tout…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents