Lettres d’amitié

La correspondance d’Albert Camus avec Louis Guilloux.

Olivier Doubre  • 28 novembre 2013 abonné·es

C’est leur échange épistolaire qui a fait naître et nourri leur amitié. Une correspondance d’abord respectueuse, discrète et distancée, marquée par

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 2 minutes