Poutine « pragmatique »

Andreï Makine, prix Goncourt 1995 pour un roman négligeable, s’est fait le promoteur de Vladimir Poutine.

Andreï Makine, prix Goncourt 1995 pour un roman négligeable, s’est fait, en déplacement à Bucarest, le promoteur de Vladimir Poutine : « On peut lire ce qui se passe aujourd’hui en Russie, a-t-il déclaré, grâce au pragmatisme de Poutine. On peut l’aimer ou ne pas l’aimer, mais le fait est que, grâce à son côté pensé, pragmatique, on peut prévoir ce qui se passe, ce qui n’était pas le cas avant. » C’est sans doute par pragmatisme que Poutine vient d’envoyer dans la riante Sibérie, qui a vu naître Makine, la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.