Punir l’Allemagne ?

Un pays qui comprime sa demande gagne des points au détriment des autres.

Quelle mouche a piqué la Commission européenne ? Voilà M. Barroso qui « ouvre une enquête » sur les excédents commerciaux excessifs de l’Allemagne. « Punir Berlin, flatter les cancres », s’indigne le Monde avec la presse financière. Cela fait pourtant deux ans que la Commission a instauré un mécanisme de surveillance des déséquilibres macroéconomiques dans la zone euro. Il prévoit qu’un excédent dépassant 6 % du PIB doit être corrigé. L’excédent allemand a atteint 7 % en 2012, la Commission ne fait donc…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents