Quand le Front de gauche se fait label…

Qui de Danielle Simonnet ou Ian Brossat aura le droit d'utiliser le logo ?
Politis  • 14 novembre 2013
Partager :

Le logo du Front de gauche apparaîtra-t-il à côté de la photo de Danielle Simonnet, tête de liste Parti de gauche (PG) à Paris ? Ou accolé au nom de Ian Brossat, chef de file du PCF, qui fera liste commune avec la socialiste Anne Hidalgo ? La guerre du nom fait rage au sein du Front de gauche de la capitale, qui se déchire à l’approche des municipales… D’un côté, le PG de Jean-Luc Mélenchon, qui a déposé le « label » à l’INPI en 2009, estime que la raison d’être du Front de gauche est l’autonomie vis-à-vis du PS, un engagement contenu dans le texte d’orientation stratégique du Front de gauche adopté en janvier dernier, notamment par le PCF. De l’autre côté, le PCF de Pierre Laurent rappelle que, selon un accord « plus ou moins tacite », l’étiquette Front de gauche ne vaut que si rassemblement il y a. La politique, c’est un peu comme le divorce : quand on se sépare, on ne peut pas couper les enfants en deux…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don