Humour involontaire

Chantal Jouanno juge que la « légèreté » de François Hollande « n’est pas digne ».
Politis  • 16 janvier 2014
Partager :

Reconvertie en « mère la vertu », la sénatrice UDI Chantal Jouanno juge que la « légèreté » de François Hollande « n’est pas digne ». Et l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy précise dans le Journal du dimanche les limites à ne pas franchir. Des limites finalement très accommodantes : « Dès lors que nous faisons de la politique, dit-elle, nous sommes des personnages publics du moment où nous nous levons jusqu’à celui où nous nous couchons. » Dit comme ça, tout le monde peut être d’accord…

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don