À Paris, le « millefeuille » gagne un étage

En 2016, 6,8 millions de personnes seront regroupées dans le Grand Paris. Une organisation kafkaïenne.

Michel Soudais  • 27 février 2014 abonné·es

Le « big-bang » territorial de l’Île-de-France est étonnement absent de la campagne municipale. Pourtant, le regroupement imposé de 124 communes de « l’aire urbaine » de Paris dans la Métropole du Grand Paris (MGP) aura des répercussions importantes sur la vie de la population concernée, soit quelques 6,8 millions de personnes. Définitivement adoptée à l’Assemblée

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes