Dossier : PMA-GPA, nucléaire, françafrique, euro... Les débats interdits

La Françafrique, ça n’existe plus...

La France continue invariablement d’intervenir dans la plupart des pays anciennement colonisés, où elle protège surtout ses intérêts commerciaux.

Parmi les débats interdits, la Françafrique jouit, si l’on peut dire, d’un statut particulier. Le débat n’est pas « interdit », puisqu’il est supposé avoir été réglé. Officiellement, il n’y a donc plus de Françafrique. « Je romprai avec la “Françafrique” en proposant une relation fondée sur l’égalité, la confiance et la solidarité », affirmait le candidat Hollande dans sa 58e promesse de campagne. Affirmation contredite dès le mois de juillet 2012 lorsque le Président, fraîchement élu, se rendait – après…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.