Afghanistan : L’option sécuritaire en question

À la veille de l’élection présidentielle, les Afghans doivent faire le choix entre deux stratégies face à la menace d’un retour des talibans : la négociation ou le maintien militaire des États-Unis.

Appelés aux urnes le 5 avril, les Afghans n’auront pas seulement à choisir entre huit candidats. Il s’agira pour le pays de se prononcer sur la stratégie du futur gouvernement devant la menace d’un retour des talibans. Ces élections, qui marquent la fin de dix ans de présidence d’Hamid Karzaï, sont aussi, selon la formule de Karim Pakzad, chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), « un tournant historique, s’agissant du premier transfert de pouvoir de façon pacifique dans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents