Un texte qui manque d’ambition

La loi « d’avenir » de Stéphane Le Foll affiche une volonté d’aller vers moins d’industriel mais sans s’en donner les moyens.

Olivier Doubre  • 17 avril 2014 abonné·es

C’est une tradition bien française : chaque ministre de l’Agriculture tente de laisser sa marque sur sa période aux responsabilités

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 1 minute