Contre le FN, les jeunes se réveillent... timidement

Plusieurs milliers de jeunes ont commencé à manifester contre le Front national, dans plusieurs villes de France, après la victoire historique du parti de Marine Le Pen aux élections européennes. Ces manifestations étaient organisées à l'appel de l'Unef, des organisations lycéennes UNL et FIDL, mais aussi des mouvements de jeunesse communiste, écologiste, socialiste, et d'associations comme Osez le féminisme. Derrière le mot d'ordre affiché , « Face à l'extrême droite, tous et toutes mobilisé(e)s pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents