Béatrice Giblin : « Il faut s’adapter aux différences entre régions »

Selon Béatrice Giblin, la réforme territoriale ne doit pas traiter toute la France de manière uniforme.

Olivier Doubre  • 26 juin 2014 abonné·es
Béatrice Giblin : « Il faut s’adapter aux différences entre régions »
© **Béatrice Giblin** est géographe et codirectrice de la revue *Hérodote* . Le prochain numéro, « France, territoires et pouvoirs », paraîtra en octobre (La Découverte). Photo : AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN

Après avoir demandé au géographe Michel Foucher son analyse du projet de réforme du fameux mille-feuille territorial, nous sollicitons cette semaine l’opinion très différente de sa consœur Béatrice Giblin sur cette réorganisation du territoire français. Un projet souvent considéré comme manquant d’ambition, puisque la principale raison avancée par le gouvernement est de « faire des économies » en supprimant les départements, en réduisant le nombre de régions de 22 à 14 et en créant de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 5 minutes