Le Front de gauche face à ses responsabilités

Œuvrer au rassemblement de la gauche, construire une nouvelle majorité… L’alliance née en 2009 est désormais confrontée au défi de son élargissement.

Michel Soudais  • 5 juin 2014 abonné·es
Le Front de gauche face à ses responsabilités
© Photo : Michel Soudais

Rassembler. Si le mot connaît un nouvel engouement depuis le 25 mai, la préoccupante poussée de l’extrême droite n’y est pas étrangère. À droite, Alain Juppé, l’homme fort du triumvirat qui a repris les commandes de l’UMP à Jean-François Copé, veut « rebâtir l’union de la droite » et pour cela « prendre langue avec l’UDI et le MoDem ». Qui ne sont pas très chauds. « La gauche doit retrouver le chemin de l’unité », clame de son côté Jean-Christophe Cambadelis, le nouveau patron du PS qui a chargé Julien Dray de bâtir « un comité de coordination de la gauche », dont la direction du PS doit encore définir les contours. Un air de déjà-vu. Trop, sans doute.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 7 minutes