Libre-échange : L’acharnement libéral

Discuté en catimini, un accord plurilatéral prévoit l’ouverture à la concurrence des services publics.

Thierry Brun  • 3 juillet 2014 abonné·es

Il a fallu que Wikileaks mette sur la place publique, le 19 juin [^2], une partie du projet d’accord sur le commerce des services (ACS), en particulier une annexe sur les services financiers, pour que la polémique autour des accords de libre-échange reparte de plus belle [^3].

Parallèlement aux négociations en cours autour du partenariat transatlantique pour le commerce et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie Société
Temps de lecture : 4 minutes