Là-bas s’ils résistent

Après la suppression de « Là-bas si j’y suis », sur France Inter, les reporters de l’émission de Daniel Mermet reviennent à l’antenne. Avec le même parti pris.

Dans l’univers des médias, ç’aura été le fait marquant de l’année : l’arrêt de « Là-bas si j’y suis », à la stupéfaction générale, après vingt-cinq ans d’existence, en dépit d’une pétition pour son maintien rassemblant plus de 170 000 signatures et une audience flirtant avec les 500 000 auditeurs. Aujourd’hui, Daniel Mermet annonce le retour de son émission sur Internet. Ou plutôt, il s’y prépare et prévoit cette renaissance pour janvier 2015 (après une souscription ouverte à l’occasion de la Fête de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Corps volants et coudes serrés

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents