LCI : le Conseil d’Etat dit non à TF1

Jean-Claude Renard  • 23 octobre 2014
Partager :
LCI : le Conseil d’Etat dit non à TF1
© Photo : KENZO TRIBOUILLARD/AFP

C’est ballot. Ou l’accident bête. Le Conseil d’Etat a rejeté aujourd’hui jeudi 23 octobre le recours en référé déposé par TF1 sur le dossier LCI. Rappelons qu’en juillet dernier, le CSA refusait au groupe TF1 le passage sur la TNT gratuite de sa filiale LCI. Tout en menaçant d’une fin pure et simple de la chaîne, et tout en présentant un plan social avec 148 postes supprimés, le groupe avait déposé un recours en référé devant la plus haute juridiction administrative. Une procédure d’urgence visant avant tout à suspendre la décision des sages de l’audiovisuel. Pour le coup, TF1 devait notamment prouver l’urgence de la situation pour une chaîne d’info qui devrait perdre 8 millions d’euros à la fin de cette année.

Or, le juge des référés a précisément estimé que la condition d’urgence n’était pas remplie. Selon sa décision, la diffusion de LCI au-delà du 31 décembre peut en effet se poursuivre, quitte à renégocier avec les distributeurs de la chaîne sur la TNT payante (CanalSat et les fournisseurs d’accès Internet). Le Conseil d’Etat a jugé également que « les importantes difficultés financières de LCI sont anciennes et son déficit aurait, de toute façon, été encore accru, à court terme, par un passage au gratuit. Et qu’enfin, on peut sérieusement penser que seule une décision définitive du Conseil d’État pourrait donner à la chaîne la sécurité juridique nécessaire à la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie de diffusion » . Voilà donc le plan de TF1 suspendu.

Le Conseil d’Etat devrait se prononcer sur le fond de l’affaire dans les premiers mois de l’année 2015 pour juger les conclusions du CSA. En attendant, TF1 pourrait revoir les offres de rachat des actionnaires du Monde , Bergé, Niel et Pigasse. Le groupe Le Figaro est également sur les rangs.

Médias
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don