Ce (très) cher Sarko…

L'ex-Président coûte très cher au contribuable français.

En octobre 2014, Nicolas Sarkozy s’interrogeait à propos du RSA : « Est-ce que toute allocation doit avoir comme contrepartie une activité ? Pour moi, la réponse est oui. » Parole d’expert. Un expert qui, en tant qu’ancien chef de l’État, fait payer son « expertise » par des multinationales et des universités états-uniennes ou japonaises plusieurs centaines de milliers d’euros par conférence. Ce qui ne l’empêche pas de coûter très cher au contribuable français, comme viennent de nous l’apprendre les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.