Le cirque tombe les masques

Les jongleurs Jérôme Thomas et Martin Palisse mettent en piste les élèves de la 26e promotion du Cnac.

Le spectacle Over the Cloud, dit avec le langage du cirque la nécessité de penser l’histoire de cet art encore jeune et de le réinscrire dans la société. Jérôme Thomas en est convaincu, le cirque doit sortir la tête des nuages. Il doit penser sa propre histoire pour s’en faire l’acteur, sans quoi « il va s’enliser dans la répétition des formes existantes et se vider de son sens ». Autrement dit, le « nouveau cirque », né dans les années 1970, doit laisser place à d’autres expériences. Tel est le message…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.