Le climat sous pression

Si rien ne change, nous émettrons 13 gigatonnes de CO2 de trop en 2020.

Après une fin de négociation marathon à la conférence de Lima sur le climat, un accord diplomatique a finalement été trouvé. On peut certes y lire, entre les lignes et sous la langue de bois, quelques « avancées ». Celles-ci ont été permises par le refus du G77 et de la Chine d’avaliser ce qui aurait été une régression totale, remettant en cause non seulement le protocole de Kyoto, mais aussi les principes de la Convention climat des Nations unies. Acquis majeur de Lima : les négociations peuvent continuer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.