Dossier : Grèce : Ils montrent la voie

Un patient détricotage

Si la durée légale du travail à 35 heures a résisté, tout un arsenal législatif, de droite comme de gauche, s’emploie à « l’assouplir ». Qui se bat encore pour une réduction du temps de travail ?

Quinze ans après le passage aux 35 heures, la réduction du temps de travail (RTT) est un sujet qui fâche. Quand l’occasion se présente, la droite, le patronat et la gauche au pouvoir étrillent volontiers les lois qui l’ont mise en place, dont il ne subsiste guère, sur le strict plan du droit du travail, que la règle de la durée légale. Révolu, donc, l’élan des années 1990 en faveur de la semaine de quatre jours et du partage du travail par la réduction du nombre d’heures, sans baisse de salaire. La droite…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Adieu « Che » Maradona

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.