Grèce : Le peuple reprend espoir

Les premiers signaux envoyés par le nouveau gouvernement donnent des gages à une population appauvrie par des années de crise et instaurent un rapport de force inédit avec les créanciers du pays, représentés par la troïka. Correspondance à Athènes, Angélique Kourounis.

«O n savait que tout n’allait pas être rose dès le lundi matin après les élections, mais au moins, maintenant, je peux à nouveau espérer. » Photis, la quarantaine, est marchand forain. Il vend, de marchés en kermesses, des vêtements pour enfants qu’il fabrique lui-même. Avant la crise, il employait cinq personnes et votait pour le parti Nouvelle Démocratie. Aujourd’hui, il fait tourner la boutique seul avec sa femme et, pour la première fois de sa vie, il a voté à gauche, pour Syriza. Ce qu’il espère,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.