La gauche du PS hausse le ton

Les frondeurs et leurs alliés visent le congrès pour créer un nouveau rapport de force. Toujours avec l’ambition d’infléchir le quinquennat de l’intérieur.

Pour la forme, ils attendaient le second tour, mais le texte était déjà prêt depuis plusieurs jours. Dimanche 29 mars, il était à peine 19 heures lorsque les membres de Vive la gauche 1 ont dégainé, sur leur site Internet, leur « contrat de rassemblement ». Un long texte analysant la défaite aux départementales et appelant à la constitution d’une « grande gauche » autour de points programmatiques : renouer avec les classes populaires, mettre en place une politique de croissance par la relance, réorienter…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.