Une « hutte » à soi

Dans un essai intime, la journaliste Mona Chollet analyse l’importance du « chez-soi » comme le socle indispensable pour résister à notre époque troublée.

Olivier Doubre  • 3 juin 2015 abonné·es
Une « hutte » à soi
Chez soi. Une odyssée de l’espace domestique , Mona Chollet, La Découverte/Zones, 328 p., 17 euros.
© Angela Cappetta / Cultura Creative / AFP

Le domestique, au contraire de la domesticité. Le chez-soi, au contraire de l’entre-soi. Et surtout pas le royaume des « fées du logis ». C’est ce qu’a tenté d’exprimer ici – dans une belle écriture, souple et agréable – Mona Chollet. Dans ce livre très personnel, frôlant souvent l’intime, l’essayiste revendique fièrement sa qualité de « casanière ». Un trait de caractère, solidement ancré chez elle, qui a priori devrait surprendre, voire susciter la réprobation, pour une journaliste, et, « circonstance aggravante », femme (et de gauche). L’image du grand reporter baroudeur, suivant les pas d’Albert Londres en esquivant mille dangers, est en effet tenace – et ne correspond en rien à celle qui exerce pourtant son métier depuis une quinzaine d’années dans un mensuel traitant principalement de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…