Le fâcheux précédent est-allemand

Un fonds chargé des privatisations avait eu des conséquences désastreuses lors de la réunification.

Rachel Knaebel  • 16 juillet 2015 abonné·es
Le fâcheux précédent est-allemand
© Photo : JOCARD/AFP

C’est une des mesures imposées par la troïka à la Grèce dans l’accord signé le 12 juillet : la création d’un fonds chargé de privatiser les entreprises publiques et de l’immobilier de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes