Les régionales agitent EELV

À trois mois et demi du scrutin des 6 et 13 décembre, la question des alliances divise toujours les écologistes, tentés dans quatre à six régions de partir avec tout ou partie du Front de gauche.

Le temps d’une soirée, les écologistes se sont pris à rêver. Au premier soir de leurs Journées d’été, qui se tenaient du 20 au 22 août à Villeneuve-d’Ascq (Nord), les têtes de liste EELV aux régionales ont exposé, dans une séance plénière conduite par Philippe Meirieu comme une émission de télé, à quoi ressemblerait leur région en 2025 après qu’ils en aient pris les commandes. Développement des transports propres et de l’agriculture bio, autonomie énergétique sur les territoires avec des régions à énergie…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents