Edwy Plenel : Le prix de l’indépendance

Une presse libre, vraiment libre, c’est celle qui ne vit que de ses lecteurs.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


De leur soutien, de leur fidélité, de leur engagement. C’est le choix fait par Politis depuis l’origine, et c’est celui de l’exigence. Plutôt que les facilités qu’offriraient des mécènes marchands, des subventions étatiques ou des soumissions publicitaires, son équipe a opté pour la difficulté. C’est son grand mérite et c’est pourquoi je la soutiens, en vous invitant à faire de même.

Mais, au-delà de cette raison de principe, il en est une autre, aussi essentielle. Dans un paysage médiatique sinistré, où règnent conflits d’intérêts, servitudes volontaires, course à l’audience et abaissement du débat, la défense du pluralisme est plus urgente que jamais. Politis témoigne d’un journalisme de qualité, refusant le divertissement, démocratiquement et socialement engagé, soucieux d’élever l’esprit public par la libre critique.

Soutenir Politis , c’est soutenir l’idéal d’une presse libérée et d’une démocratie restaurée.

Edwy Plenel est journaliste, président et co-fondateur de Mediapart.

Illustration - Edwy Plenel : Le prix de l’indépendance

DONS EN LIGNE. POUR SOUTENIR POLITIS, SUIVEZ CE LIEN

DONS. TÉLÉCHARGEZ LE BON DE SOUTIEN

KIT. VISUELS ET DOCUMENTS, CAMPAGNE DE SOUTIEN


Haut de page

Voir aussi

Articles récents