Le « Zapping » se paie Bolloré

En une dizaine de minutes seulement, pas moins de sept occurrences de ce documentaire censuré sur le Crédit mutuel.

Ça fait partie des nombreuses interventions directes de Vincent Bolloré dans sa reprise en main de Canal + : la censure d’un documentaire consacré à la banque Pasche, filiale du Crédit mutuel, installée en Suisse, au cœur d’un système présumé d’évasion fiscale. Or, le Crédit mutuel est un partenaire privilégié dans les affaires de Bolloré. Pas touche ! Finalement, l’enquête sensible de Nicolas Vescovacci et Geoffrey Livolsi a été récupérée par France 3 et diffusée le 7 octobre. Le lendemain, au « Zapping…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents