Dossier : Angleterre, Espagne, États-Unis, Grèce : Cette gauche qui se cherche

Une poussée populaire

Le social-libéralisme est contesté par des courants de gauche anti-austérité qui butent sur la question des alliances et du pouvoir.

Après Syriza, après Podemos, voilà que le Labour britannique opère sa mue. Et voilà même que la poussée à gauche traverse l’Atlantique avec l’inattendu Bernie Sanders, 74 ans, qui talonne Hillary Clinton dans les sondages. Il faudrait aussi parler du fort tropisme social des indépendantistes écossais du Scottish National Party et du bon score du Bloc des gauches portugais, qui vient d’obtenir 10,2 % des voix aux législatives du 4 octobre, aux côtés d’un PC à 8,3 %. Liste non exhaustive… Bref, il se passe…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.