Attentats, un an après : Une société en mal de cohésion

L’historien Patrick Weil, auteur d’un livre sur la République depuis les attentats de janvier 2015*, analyse les conséquences de ces attaques sur les relations entre les Français de diverses origines.

Olivier Doubre  • 6 janvier 2016 abonné·es
Attentats, un an après : Une société en mal de cohésion
© **Patrick Weil** Enseignant-chercheur à l’université Paris-I. **Le Sens de la République. Les onze questions que tout le monde se pose sur l’immigration, l’identité nationale, la laïcité, le religieux, les discriminations, les frontières…** , Patrick Weil (avec Nicolas Truong), Grasset, 180 p., 17 euros.Photo : Jeff J Mitchell/Getty Images/AFP

Spécialiste de l’immigration, sujet sur lequel il a conseillé plusieurs gouvernements socialistes, Patrick Weil est l’auteur d’une étude approfondie de l’histoire et des grands principes de la République. Il décrit ici les bouleversements induits par les attentats qui ont frappé la France en janvier et novembre 2015, notamment sur la cohésion républicaine, notre vivre-ensemble et la législation, jusqu’à la Constitution.

Selon vous, qu’est-ce qui a changé en France depuis les attentats des 7 et 9 janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher ?

Patrick Weil : Ce qui a d’abord changé, c’est que ces événements ne sont pas restés isolés. Il y en a eu au moins trois autres : la décapitation d’un chef d’entreprise en Isère, la tentative d’attentat dans le Thalys et puis,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Police / Justice
Temps de lecture : 9 minutes