PS : À droite toute !

Jean-Christophe Cambadélis a précisé son idée de la « belle Alliance populaire », dont le PS a programmé le lancement fin février.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La « belle Alliance populaire », dont le PS a programmé le lancement fin février, ne sera pas « une gauche plurielle bis » mais « une stratégie et un but », en « rassemblant par le bas puisque les appareils coincent », a indiqué Jean-Christophe Cambadélis lors de ses vœux à la presse.

Pour le taulier de Solférino, qui rêve de fédérer, dans des « collectifs unitaires », « des écologistes, des socialistes, des démocrates, des radicaux et surtout des citoyens » (son oubli des communistes n’a rien de fortuit), « il s’agit d’abord de rassembler autour du PS tous ceux qui refusent le Front national et la droitisation de la droite ». En revanche ceux qui acceptent la droitisation de la gauche sont les bienvenus.


Photo : GUILLOT/AFP

Haut de page

Voir aussi

Solastagie, le spleen de la nature perdue

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents