David Cormand : « EELV doit être une force libre »

Le nouveau secrétaire national d’EELV, David Cormand, confie à Politis son analyse du coup porté par François Hollande à son parti, et ses ambitions pour le relever.

C'est par un coup de téléphone d’Emmanuelle Cosse que David Cormand, secrétaire national adjoint d’Europe Écologie-Les Verts (EELV), a appris l’entrée imminente au gouvernement de sa camarade. Contraint d’interrompre ses vacances pour assumer la direction par intérim du parti écologiste jusqu’au congrès fixé en juin, le conseiller régional de Normandie a refusé, lors de notre rencontre dans un café parisien le 14 février, d’user de mots violents pour évoquer ce que d’aucuns qualifient de « trahison »,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.